Gabon / diplomatie : la Russie, le nouveau partenaire stratégique du Gabon.

Le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba est décidé à donner une nouvelle orientation à l’économie et à la diplomatie gabonaise. En marge de son intégration prochaine au Commonwealth, le Gabon souhaite également améliorer ses relations vers la Russie.

En effet, après le ministre de la défense nationale, Michael Moussa Adamo, au Kremlin, le tour est revenu cette semaine à son collègue des Affaires Etrangères, Pacôme Moubelet-Boubeya d’échanger ce jeudi 27 mai 2021 avec son homologue russe Sergei Lavrov. Des rencontres qui viennent confirmer la détermination des autorités gabonaises à revoir ses stratégies économiques.

Le chef de l’Etat, qui tient absolument à ouvrir et à diversifier les partenariats compte désormais sur la Russie, pour réussir ce challenge. Au cours de cette entrevue, le membre du gouvernement russe, se voulant particulièrement rassurant et ravi par la démarche du Gabon, a déclaré : « Nous sommes intéressés par le renforcement systématique des relations amicales entre nos pays et par l’avancement de la coopération bilatérale dans tous les domaines ».

Avant d’ajouter : « Nous savons que cette intention est réciproque, comme cela a été confirmé au cours de la réunion que nos présidents ont eu en juillet 2018. J’espère discuter rapidement des perspectives de renforcement de nos relations bilatérales et de notre coopération à travers les organisations internationales, en particulier les Nations Unies », dit-il.

Des nouveaux partenariats économiques, avec des pays d’Europe et d’Asie qui permettront sans doute, au chef de l’Etat, de pouvoir mettre en place ses différentes stratégies en vue d’un Gabon prospère où il fait beau vivre. Ces différentes rencontres avec des chefs d’Etats des pays reconnus comme puissance mondiale, marquent aussi la fin de l’hégémonie de la France dans plusieurs pays africains, tels que le Gabon.

Qu’à cela ne tienne Vladimir Poutine est en train de démontrer un an après le sommet Russie-Afrique organisé à Sotchi, que les décisions et résolutions prises lors de ce sommet, seront appliquées et mises en œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top