Gabon Egalité: des implants contraceptifs posés gratuitement aux femmes

Dans le cadre d’une campagne lancée par le ministère de la Santé gabonais, des femmes en âge de procréer ont pu se faire poser gratuitement des implants contraceptifs dans des centres de santé de la capitale.

«Je me suis rendue à la PMI de Glass ce matin, et on m’a placé l’implant gratuitement. J’ai déjà 3 enfants. Le premier a 15 ans, la deuxième 12 ans et le troisième a 1 an. J’ai envie de m’arrêter là et sur place, on ne m’a pas compliqué», a déclaré Linda, une coiffeuse dont le pansement était encore visible le 14 juin en après-midi.

En effet, le programme volontaire de pose d’implants contraceptifs est une initiative qui s’inscrit dans le cadre du programme Gabon Egalité impulsé par la première dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba et exécuté par le gouvernement conduit par Rose Christiane Ossouka Raponda.

«La pose d’implant c’est entre autres pour protéger les femmes qui sont dans des situations à risque. Quand une femme vient d’être opérée, elle a le droit de garder son utérus ferme au moins pendant 15 mois pour ne pas prendre une nouvelle grossesse. Si elle a l’implant, ça peut l’aider à ne pas tomber enceinte», a expliqué une infirmière.

En effet, selon le ministère de la Santé, ce programme a principalement pour but d’aider à une meilleure planification familiale, réduire les avortements clandestins pratiqué pour une raison ou une autre souvent par des jeunes filles mères.

Une initiative justement bien accueillie par certains parents qui disent ne plus savoir comment gérer leurs filles. «J’ai amené ma fille de 16 ans qui m’a ramené une grosse l’année dernière. Dieu merci l’implant a été placé sur son bras. Au moins je suis sûre que d’ici 3 ans elle n’aura pas une autre grossesse» a déclaré Sophie, une commerçante.

Notons que ledit implant est généralement planté dans le bras. Il s’agit d’un bâtonnet souple d’environ 4 cm de longueur. Sa particularité, est qu’il délivre en continu et pendant 3 ans, un progestatif dans la circulation sanguine. Libéré, ce progestatif inhibe l’ovulation avec à la clé des ovaires en sommeil pour empêcher la fécondation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top