Gabon : Eramet va soutenir les femmes entrepreneures

Présent au Gabon à travers ses filiales Comilog et Setrag, le groupe français Eramet a indiqué qu’il va soutenir les projets des femmes entrepreneures en vue de leur développement. Ce programme d’appui, annoncé par communiqué le 15 avril 2022, va se dérouler avec le partenariat du gouvernement et de la plateforme internationale de développement économique et d’accompagnement des femmes africaines leaders, Women in Africa.

Le communiqué rendu public ne précise cependant pas les critères d’obtention de l’apport qui sera mis à disposition des femmes entrepreneures et les modalités d’exécution du programme encore en élaboration. Ledit programme a vocation à favoriser l’autonomisation de la femme qui, en plus d’être une porteuse d’idées, est également une actrice de développement et vectrice de paix.

C’est en ce sens que « Convaincus du rôle des femmes entrepreneures dans l’économie locale, nous avons choisi de travailler avec Women In Africa Initiative qui est l’une des principales plateformes internationales consacrées au développement économique et au soutien des femmes africaines entrepreneures. Nous sommes en train de construire avec eux un programme d’appui au développement de ces femmes entrepreneures. Avec Women in Africa Initiative et l’État gabonais, nous allons ainsi bientôt annoncer le lancement de ce nouveau programme », selon directrice impact sociétal et droits humains de ce groupe minier (Eramet) Marie-Axelle Gautier.

Ainsi, Eramet s’inscrit dans la continuité de ses actions initiées pour aider à la création des activités génératrices de revenus en général et celles des femmes en particulier. L’une d’elles « 3L des pavés  » emploie 39 salariés. Cette entreprise, dirigée par une femme, est née de l’engagement du groupe français qui se met « au service de la promotion et de l’inclusion des femmes au développement économique de l’Afrique. Nous avons une approche inclusive et nous avons fait de l’émergence des femmes un enjeu majeur partout où nous sommes implantés », a précisé Marie-Axelle Gautier qui vante les mérites de Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) de son employeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top