Gabon: le ministre de la Défense veut recadrer la façon de se coiffer des femmes militaires

Les femmes militaires sont bien sûr des femmes au même titre que les autres. Mais leurs différentes coiffures font généralement l’objet d’une réglementation. Pour mettre un terme à un certain nombre de débordements observés dans leurs accoutrements (coiffures extravagantes, maquillages qui ne cadrent pas avec leur code disciplinaire), le ministre de la Défense, lors du Conseil des ministres du 4 mars dernier, a proposé un projet de décret visant à encadrer la façon de s’habiller des femmes militaires, conformément aux obligations disciplinaires de l’armée à travers le monde.

Le projet de décret portant modification des dispositions de l’article 59 du décret n° 0100/PR/MDN du 15 avril 2021 en rapport avec le règlement de la discipline générale dans les Forces de Défense vise particulièrement les femmes des Forces de défense.

En effet, selon le communiqué final du Conseil des ministres, « le texte indiqué a pour objet de doter les Forces de Défense d’un cadre légal régissant l’uniformité des personnels féminins par rapport à leurs différentes coiffures permettant un port conforme de la tenue et des attributs militaires. » L’objectif est d’amener les femmes militaires à revoir leur façon de se coiffer lorsqu’elles portent l’uniforme militaire. Toute chose qui répond aux obligations disciplinaires de l’armée à travers le monde.

Si certaines se demandent encore où se situe l’importance d’un tel décret, il faut retenir que face aux préjugés dont elles sont l’objet, les femmes militaires doivent être respectées pour ce qu’elles sont réellement. En outre, le respect dû à l’uniforme et à la hiérarchie est partie prenante des valeurs qui doivent en partie les attirer vers l’institution militaire. Ainsi pour leur profit, le fait de se faire respecter dans leur rôle de militaire concrétise véritablement leur intégration dans une discipline de vie à laquelle elles ont choisi de se soumettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top