Gabon / PIB : des perspectives appréciables.

C’est ce que vient de révéler la Banque Africaine de Développement (BAD), qui vient d’afficher des ambitions reluisantes en matière des perspectives économiques pour le Gabon. L’institution prévoit une hausse du PIB de 2,1% en 2021 et 3,8% en 2022. Des bonnes perspectives en ce temps de crise sanitaire.

La pandémie du covid-19, qui sévit dans plusieurs pays du monde, pourrait compromettre les bons résultats que vient d’afficher le Gabon, si la pandémie se poursuit au-delà du troisième trimestre de 2021. C’est ce que relève l’institution qui vient d’afficher de belles ambitions et perspectives pour l’économie gabonaise, notamment son PIB dont elle prévoit une hausse de 2,1% en 2021 et 3,8% en 2022. Le taux d’inflation devrait diminuer à 3 % en 2021 et 2,5 % en 2022, souligne l’institution.

Selon cette l’institution, « La détérioration de la situation économique a entraîné une baisse des recettes publiques tandis que la pandémie a entraîné des dépenses de santé et de protection sociale. Le pays a enregistré un déficit budgétaire de 5,2 % du PIB en 2020, contre un excédent de 1,4 % en 2019. Le déficit des comptes courants s’est creusé, passant de 0,3 % du PIB en 2020 à 9,5 % en raison de la chute des prix du pétrole et des perturbations dans les chaînes d’approvisionnement », indique l’institution.

Ainsi, avec la crise sanitaire qui a impacté de façon négative les économies d’Afrique centrale, notamment le Gabon. La BAD recommande une meilleure mobilisation des recettes non pétrolières et la maîtrise des dépenses courantes qui permettront de réduire le déficit budgétaire à 3,4 % du PIB en 2021 et à 1,7 % en 2022. Des recommandations qui devraient permettre au Gabon d’atteindre les objectifs tels que fixés par la Banque africaine de développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top