Gabon/ Politique : des opposants tentent de berner les populations.

C’est en tout cas,  ce à quoi ressemblent les sorties tonitruantes des opposants gabonais, en perte de vitesse  et sans légitimité  dans le pays. Pendant que les autres ont payé de leur vie, en passant des années en prison, certains leaders de ladite opposition continuent de berner le peuple  avec des fausses promesses.
 
En effet, Lemcy Leck Mabiala a été  écroué pour  5 mois, Pascal Oyougou 4 ans, Massavala juste un peu moins, Bertrand ZIBI  y est toujours.  Durant  ces moments de privation de liberté,  Alexandre Barro Chambrier n’a jamais libéré  ou mener des actions pour libérer ses frères de lutte politique. Pas plus qu’il n’a fait avancer la cause d’une opposition à la division de laquelle il a largement contribué.
 
Que dire  de Jean Ping, Guy Nzouba Ndama et les 64 candidats RHM sur 70 qui ont essuyé  un désastre électoral en octobre 2018. Ces hommes politiques  ne peuvent rien apporter  aux gabonais.  Les gabonais  qui ont accepté de suivre ces derniers, sont   comme  ces  parfait électeurs gabonais qui se laissent  leurrer volontairement faute d’aller au fond des choses.
 
L’opposition actuelle  est  dans l’ensemble constituée  des personnalités politiques sans légitimité et aucun poids politique. Les différentes échéances politiques qui se sont déroulées dans le pays illustrent parfaitement ces faits. Au peuple de prendre conscience de la réalité  et de suivre la voie de l’avenir en confiance.

« Vous pouvez être fanatique de X,Y,X pour les raisons bien respectables qui sont les votre. Mais la réalité de la vie politique au Gabon s’étale sous vos yeux et convoque votre sereine objectivité, si tant est que vous êtes sincèrement animé du souci de faire progresser la démocratie dans ce pays« , a déclaré Lemcy Leck Mabiala à l’encontre de son détracteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top