Gabon: Procréation médicalement assistée déjà des résultats probants

Le 28 février dernier, le Gabon inscrivait son nom sur la liste des pays d’Afrique subsaharienne dans lesquels il est possible de pratiquer la procréation médicalement assistée (PMA). Cette évolution est disponible au Centre hospitalier universitaire Fondation mère-enfant Jeanne-Ebori (CHUMEJE). Sur les 10 femmes suivies par son laboratoire, 3 portent déjà des grossesses.  

Les premiers résultats de cette révolution médicale sont encourageants et montrent que cette pratique est en bonne voie au Gabon malgré sa récente implémentation. Selon les informations reçues, le laboratoire a enregistré un taux de réussite de 30% depuis le démarrage de ses activités.

En effet, au Gabon, les couples qui éprouvent des difficultés pour avoir des enfants peuvent désormais pratiquer la procréation médicalement assistée (PMA) au Centre hospitalier universitaire mère-enfant Jeanne Ebori (CHUMEJE). Effectif depuis le 28 février 2022 dernier, celle-ci a déjà fait trois heureuses comme indiqué par le Dr Orphelia Makoyo Komba, chef de service PMA.

« Notre laboratoire est efficace au vu des premiers résultats enregistrés. On peut se réjouir d’avoir 3 grossesses sur 10 surtout dans ce contexte difficile. C’est une source de motivation pour les couples ayant des difficultés à procréer ou infertiles sachant que 30% est en général le taux le plus élevé en matière de PMA même s’il reste aléatoire« , a indiqué le Pr Jean François Meye.

La PMA a un bel avenir au Gabon car 80% des femmes ont du mal à concevoir à cause de problèmes physiologiques liés à des trompes bouchées après une infection génitale selon le Pr Jean François Meye.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top