Gabon / Santé : Guy Patrick Obiang invité à la 71eme session du comité régional pour l’Afrique de l’OMS.

Le ministre de la Santé, le Dr Guy Patrick Obiang va représenter le pays, à la 71eme session  du comité régional pour l’Afrique de l’organisation mondiale de la santé. Du  24 au 27 août 2021, les 47 Etats membres de la région africaine vont se pencher sur la question de la pandémie du covid-19. 

En effet, aux côtés  du « Monsieur covid-19 »,  de la Maison blanche, le célébrissime  Dr  Fauci, ou encore  du président   Ivoirien  Alassane  Ouatara, le Dr Guy Patrick Obiang, interviendra lors  de la session  Spéciale  consacrée  à la pandémie de Covid-19 organisée  dans le cadre  de, la 71 eme session du comité régional pour l’Afrique  de l’organisation mondiale de la santé. Cette institution est l’organe  décisionnel  qui met en place les politiques de santé en Afrique.

Lors de cette rencontre virtuel il sera question,  de l’accélération  de l’élimination  du cancer du col de l’utérus, l’amélioration  de l’accès  aux technologies  d’assistance sanitaire, le soutien à  l’adoption  de la santé numérique , le renforcement  d’une riposte  intégrée  à tuberculose , au VIH et aux infections sexuellement transmissibles  et à l’hépatite , l’élimination  de la méningite à l’horizon 2030, la flambée de cas de poliomyélite. Mais également, l’intensification de la riposte contre le covid-19.

« Le Gabon figure parmi  les pays les plus  exemplaires  en matière  de riposte  sanitaire  à l’occasion  de la pandémie  de la covid-19. Le pays présente l’un  des taux  de guérison  les plus élevés  et l’un des taux de létalité  les plus faibles  de tout le continent.  Il a par ailleurs  fait  preuve  d’anticipation  et de réactivité, ce qui lui a permis  de contenir  les différentes  vagues épidémiques »,  a expliqué  le comité d’organisation de l’OMS . 

Un point de vue qui vient réconforter les autorités, et confirme   les avis des autres organisations internationales, en ce qui   concerne   la transparence en matière  de production  de statistiques  sur la pandémie dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top