Gabon / Tourisme : vers la mise en place d’un plan d’accélération de la relance économique du secteur tourisme.

Afin de revitaliser le secteur du tourisme au Gabon, Pascal Houangni Ambouroué,  invité de  ‘’ L’Émission Face à Vous’’, pense que le Gabon  possède des atouts pour devenir un pays touristique. Pour y arriver ce dernier  compte  présenter,  au Président de la république, Ali Bongo  un Plan d’accélération de la relance économique du secteur tourisme.  

En effet, malgré les nombreux atouts que possède le secteur touristique, ce secteur a du mal à décoller dans le pays.  Le ministre du tourisme et les différentes directions chargées de la valorisation dudit secteur ont mis en place des mécanismes pour  faire du Gabon un véritable pays touristique. Pour y arriver, Pascal Houangni Ambourouè  prévoit de « présenter au président de la République et au premier ministre un plan d’accélération de la relance économique du secteur tourisme… avec quatre axes d’orientation; le retour à l’existant (il est nécessaire de pouvoir respecter le protocole sanitaire pour permettre aux établissements de pouvoir réouvrir et retrouver une certaine dynamisme);

la conduite du changement (comment mettre en place une réglementation essentielle pour faire en sorte qu’elle attire les investisseurs directs étrangers); le plus important, la formation et la promotion (formation parce que nous avons un gros déficit en terme de culture touristique et promotion, il nous faut à travers le mécanisme AGATOUR promouvoir la destination Gabon avec des différents types de stratégie) et la gestion de projets (il faut accompagner tous les projets touristiques pour leur donner une identité nationale) », a indiqué le ministre lors de son passage à l’Émission ’’Face à vous’’.

Des stratégies  et une philosophie  qui devrait permettre de valoriser chaque ville du Gabon, qui possède une  particularité. Des caractéristiques qui pourront permettre au pays d’attirer les investissements directs étrangers.  Ce secteur, à travers la mise en place de ces différents mécanismes, pourra  en définitive participer à la lutte contre le chômage et soutenir le budget de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top