Guy Patrick Obiang Ndong entend inverser la tendance des évacuations sanitaires de la CNAMGS

C’est du moins l’une des décisions annoncée lors de l’audience accordée par le Chef de l’Etat au Ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Guy Patrick Obiang Ndong, ce 27 mai courant et destinée à comprendre la crise qui mine et gangrène la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et la Caisse nationale d’assurance maladie et garantie sociale (CNAMGS)

« La CNAMGS et plusieurs structures sanitaires du pays souffrent de mal gouvernance, à laquelle s’ajoutent des problèmes structurels. Ce constat est déplorable d’autant plus que nous avons aujourd’hui les meilleurs plateaux techniques au niveau de la sous-région. Le président de la République nous a demandé d’accélérer tous les processus pour pouvoir prendre en charge le plus grand nombre des Gabonais, notamment les plus vulnérables », a indiqué Guy Patrick Obiang Ndong.

En effet, selon les informations, la Caisse nationale d’assurance maladie et garantie sociale débourse chaque année pas moins de 6 milliards de FCFA pour les évacuations sanitaires au Gabon ce qui est désormais jugé excessif par le membre du gouvernement. D’autant plus que depuis 2014, pour limiter lesdites évacuations, la CNAMGS a noué un partenariat avec l’urologue français Dr Eric Jacob Benizri qui chaque année, vient de France et, avec ses confrères gabonais, procède aux interventions chirurgicales des patients atteints des pathologies urologiques.

L’objectif étant donc de réduire au maximum les évacuations et les coûts de celles-ci, le ministre a indiqué que « le président nous a instruit de pouvoir mobiliser toutes les expertises techniques professionnelles nécessaires pour inverser cette tendance des évacuations sanitaires parce que nous disposons aujourd’hui des plateaux techniques capables de pouvoir améliorer la prise en charge de nos patients ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top