Hydrocarbures : PID/PIH des leviers de financements pour le développement du Gabon

La PID/PIH est devenue ces dernières années  une  provision nécessaire pour le développement du Gabon.  Les différentes infrastructures réalisées à partir desdits fonds, participent aujourd’hui au développement du pays.  Vincent de Paul Massassa à la tête de ce ministère renforce les conditions d’une transparence inédite dans l’utilisation de cette  Provision.

Plusieurs  projets publics  réalisés dans l’ensemble du pays sont le fruit  de cette bonne gestion des fonds  issus du PID/PIH.  « Crées par l’Etat gabonais en 1975, la PID/PIH constituent des puissants leviers de financement des projets publics au Gabon. De manière technique, la PID représente le fonds dédié aux projets de développement économique, tandis que la PIH finance les investissements liés au développement du secteur pétrolier et gazier»,  affirme le medias le nouveaugabon en aout 2017.  

Ce « puissant levier de financement de projets publics » a permis, ces deux dernières années, à l’Etat de financer sur fonds propres de nombreux projets prioritaires pour le bien-être des populations. A savoir des internats, la réfection du lycée technique Omar Bongo, l’installation des lampadaires solaires  au sud du Gabon à mayumba, le financement de   la route Loubomo-Mougangara.

Des projets salutaires qui participent au développement du pays. La réalisation desdits projets démontre que lesdits fonds   obéissent à une gestion transparente  et rigoureuse. L’adhésion du Gabon à l’Initiative pour la Transparence des Industries Extractives (ITIE) et  la promulgation par le Président de la République d’un nouveau code des hydrocarbures, illustre parfaitement  la volonté des autorités à bien gérer  lesdits fonds.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top