Indemnités des tenanciers de bars : Hugues Mbadinga Madiya apporte des précisions

Afin de permettre aux tenanciers de bars et boîtes nuit d’avoir la bonne information sur le fonds mis en place par le gouvernement, pour cette catégorie de gabonais. Le ministre du Commerce, des Petites et Moyennes entreprises et de l’Industrie, Hugues Mbadinga Madiya, était l’invité de l’émission ”Plateau spécial” de Gabon 24, le 17 février dernier.

Pendant cet entretien, le ministre du Commerce, des Petites et Moyennes entreprises et de l’Industrie, a donné des précisions sur ce financement.

En effet, pour le ministre l’indemnité que le gouvernement compte désormais reverser aux tenanciers de Bars et boîtes de nuit, serait une « aide et non une compensation ». Une aide pour soulager ces acteurs économiques dont les activités sont impactées depuis l’arrivée du coronavirus dans la pays. Conformément aux dispositions prises par le gouvernement, les établissements de nuit ont reçu depuis le 15 février des chèques allant de 200.000 à 300.000 FCFA comme « aide » pour la fermeture de leurs activités en raison de la pandémie mondiale covid-19. Des montants qui ont provoqué des grincements de dents, et suscité de la colère.

Pour le ministre, « L’indemnité des tenanciers des bars est une aide. Le gouvernement n’a jamais parlé de compensation. Le gouvernement de la République applique strictement les instructions du chef de l’Etat. Le président a parlé d’une aide en faveur de ses compatriotes car les bars, snackbars et boîtes de nuit font partie des activités qui ont été suspendues. Le président de la république a demandé qu’une aide soit mise en place et ceci a été fait », a précisé Hugues Mbadinga Madiya, le ministre du Commerce, des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Industrie

Des précisions importantes, à l’endroit des tenanciers de bars et boîtes de nuit pour éviter d’autres interprétations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top