Indépendance / discours du chef de l’Etat: « les succès sont plus importants que nos échecs » , estime Ali Bongo Ondimba

Discours très attendu par l’ensemble des gabonais, le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, lors son adresse  du 16 août dernier, a  recommandé aux gabonais, d’être fiers de leur pays et que les succès  enregistrés ces dernières mois étaient plus importants.

« Mes chers compatriotes,
L’union fait la force. Il y a quelque temps un haut diplomate de l’ONU a déclaré : « Le Gabon est un petit pays par la population. Mais c’est un pays qui boxe au-dessus de sa catégorie ». C’est un fait. Nous ne sommes « que » deux millions d’habitants. Un petit pays en somme par la taille de notre population. Mais par nos réalisations par nos ambitions, nous sommes un grand pays. « Nous boxons au-dessus de notre catégorie ».

Il en est ainsi concernant l’environnement. Le Gabon, notre Gabon, est, à l’échelle planétaire, l’un des pays les plus engagés et les plus efficaces dans la lutte contre le réchauffement climatique, qui est le « combat du siècle ».
Il est également l’un des rares déclaré « carbone négatif ».

Il séquestre annuellement 140 mille tonnes alors qu’il n’en émet que 35 mille tonnes. Avec une différence de plus de 100 mille tonnes chaque année, l’action du Gabon est déterminante pour l’avenir de l’humanité tout entière.
Ce rôle primordial vient d’être reconnu au niveau international. Pour la première fois, un pays occidental, en l’occurrence la Norvège, décide d’octroyer un fonds à un pays africain pour son rôle dans la protection des forêts. Et ce pays, c’est le Gabon !

De la même manière, il y a deux semaines environ, l’UNESCO a inscrit le Parc national de l’Ivindo au Patrimoine mondial de l’Humanité. Il est, après celui de la Lopé, le deuxième Parc national de notre pays à être ainsi consacré.
Le Gabon tient son rang. Et nous, Gabonaises, Gabonais, pouvons en être fiers. Pour ce qui est de la parité, le Gabon notre Gabon est, en Afrique, l’un des pays où les femmes sont les plus présentes dans la vie publique.

Premier ministre, Président du Sénat, Président de la Cour constitutionnelle, Maire de Libreville, Gouverneurs, Directeur général de fonds d’investissement, etc. Tous ces postes, parmi les plus prestigieux de la République, sont occupés, chez nous, par des femmes. C’est une chance, mais également une force pour notre pays. La parité est une question de Justice sociale, d’égalité, d’équité. C’est aussi une question d’efficacité. Un pays, pour être compétitif et aller de l’avant, doit identifier ses meilleurs talents et les coopter, sans distinction de genre.

En tout cela, le Gabon tient son rang. Et nous, Gabonaises, Gabonais, pouvons en être fiers.
Un autre domaine qui mérite d’être évoqué ici est celui de la recherche. Le Gabon, notre Gabon, n’a pas démérité en matière de recherche scientifique. Il abrite l’un des rares laboratoires de type P4 en Afrique, mondialement reconnu : le Centre international de recherche médicale de Franceville.

Cette institution, qui fait l’admiration de la communauté scientifique mondiale, est la surface émergée de l’iceberg. Notre pays compte en effet une pléthore de scientifiques d’excellent niveau. Et c’est sur notre territoire que sont menés de nombreux travaux de recherche sur plusieurs maladies virales. Des travaux dont dépend en partie l’avenir de notre Humanité. Oui, le Gabon tient son rang. Et nous, Gabonaises, Gabonais, pouvons en être fiers.

Au niveau diplomatique, Le Gabon, notre Gabon, est également un acteur majeur sur la scène internationale. En témoigne la série de succès diplomatiques remportés récemment : présence du Gabon au sein du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, élection comme membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU ou encore chef de file des négociateurs africains en vue de la COP 26 qui aura lieu en novembre prochain. Encore récemment, fin juillet, le FMI a renouvelé sa confiance au Gabon en lui accordant un prêt qui permettra de bâtir l’avenir dans la sérénité.

Le Gabon tient son rang. Et nous, Gabonaises, Gabonais, pouvons en être fiers.
Sur le plan sanitaire, le Gabon, notre Gabon, est un champion continental en matière de riposte face à la Covid-19. Il est l’un des pays africains où le taux de guérison face au virus est des plus élevés et le taux de létalité, c’est-à-dire de mortalité due au virus, des plus faibles.

Grace à l’efficacité de notre système de santé, à la stratégie adoptée, au sens de l’anticipation et à votre implication dans le respect des mesures prônées, nous avons vaincu les deux premières vagues épidémiques. Par ailleurs, toujours sur le plan continental, le Gabon est l’un des pays où la protection sociale est la mieux assurée. Le malade est ainsi pris en charge par la solidarité nationale, grâce à une institution publique, la CNAMGS, qui place l’humain au cœur de ses actions, d’autant plus en période difficile. Le Gabon tient son rang. Et nous, Gabonaises et Gabonais, pouvons et devons en être fiers.

Gabonaises, Gabonais,
Ce ne sont là que quelques exemples qui prouvent, à suffisance, que notre Pays est un grand Pays. Le Gabon est respecté dans le monde. Et il est, à bien des égards, envié ailleurs en Afrique. C’est pourquoi nous pouvons et devons être fiers de notre Pays. Fiers d’être Gabonais. Cela ne signifie pas pour autant que, chez nous, tout va pour le mieux. Cela signifie que chaque année, nous avançons, nous progressons. Que nous sommes sur la bonne voie. Que nos succès sont plus importants que nos échecs. »
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top