Insalubrité à Libreville : AGLI continue de traîner les pieds.

Support de clean Africa comme voulu par le ministre de l’intérieur, Agli continuerait à traîner les pieds  en ce qui concerne le ramassage des ordures à  Libreville et dans ses environs.
 
En effet, la présence d’Agli au côté de la société  Clean Africa a été  la principale exigence du ministre d’Etat chargé de l’Intérieur, Lambert Noël Matha. Au cours d’une mission d’urgence qu’il a personnellement supervisé toute la nuit du 13 juillet 2021 sur le terrain, le ministre d’Etat, a bel et bien constaté l’absence de la société Agli.  Sur les 421 tonnes ramassées, AGLI ne collecte qu’environ 2% et le reste revenait à Clean Africa.

Après cet échec d’Agli le ministre de l’intérieur souhaite  organiser  un plan Marshall,  L’objectif, dit-on  décaisser en urgence plusieurs milliards de francs CFA sur le compte d’affectation d’urgence. Une méthode bien connue des autorités puisque avant lui, l’ancien directeur de cabinet du chef de l’Etat  avait utilisé la même méthode pour faire décaisser l’argent. Des méthodes bien connues des autorités dont le but est finalement de positionner une société incapable de régler la question des ordures ménagères dans Libreville.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top