Insalubrité du Grand Libreville : Lambert-Noël Matha donne 72 heures à Clean Africa pour débarrasser la capitale de toutes les ordures ménager

Le Ministre de l’Intérieur, Lambert-Noël Matha a convoqué ce jeudi 8 juillet 2021 les acteurs de la propreté du Grand Libreville pour rappeler à ces derniers, les responsabilités qui sont les leurs face à l’insalubrité constatée dans la capitale en particulier ces derniers temps.

Il s’agissait notamment des Maires de Libreville et Akanda, le Haut-Commissaire à l’Environnement et au Cadre de vie, du Directeur Général de Clean Africa et de l’Association Gabonaise de Lutte contre l’Insalubrité (AGLI) qui ont pris part à cette rencontre. Rappelant à chacun ces responsabilités face à l’insalubrité grandissante constatée dans les différentes villes, Lambert-Noël Matha a jugé bon lors de cette rencontre de revenir sur les très hautes instructions du Chef de l’État qui attache du prix à l’image de la ville phare de notre pays.

Aussi, les a-t-il sommées, notamment à clean Africa en particulier de débarrasser la capitale, dans un délai de 72 heures, de toutes les ordures qui jonchent les rues et de maintenir celle-ci dans un état de propreté durable. En effet, depuis plusieurs semaines voir plusieurs mois, la capitale politique gabonaise est littéralement noyer sous les ordures ménager.

Chaque jour, une nouvelle montagne d’immondices se crée à chaque coin de rue au grand désarroi des riverains mais aussi des automobilistes. Ce phénomène qui ne date pas d’hier et qui n’est pas prêt semble-t-il de connaître son épilogue a transformé les communes et quartiers du Grand Libreville en décharge à ciel ouvert où la population est contrainte de cohabiter avec des rats mutants, des nuées de mouches et des odeurs nauséabondes.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top