Interview Ali Bongo : Le chef de l’Etat très rassurant sur son état de santé.

Après des mois de silence, le chef de l’Etat, Ali Bongo vient d’accorder une interview « exclusive et sans tabou », au journal Jeune Afrique. Dans cet entretien, le chef de l’Etat revient sur les circonstances de son accident vasculaire cérébral et son état de santé actuel.

Lors de son interview sur Jeune Afrique, le chef de l’Etat a répondu de façon très précise aux interrogations du journaliste, Marwane Ben Yahmed aux de Jeune Afrique. En ce qui concerne son accident vasculaire cérébral, en Arabie saoudite, en octobre 2018. Le chef de l’Etat a dit se porter très bien et serait en train de mener ses activités au palais pour le bien des populations gabonaises.

A en croire le chef de l’Etat, « Grâce à Dieu, je vais bien, et je tiens à remercier à nouveau les autorités des royaumes d’Arabie saoudite et du Maroc pour leur accueil chaleureux et fraternel. Je remercie également les Gabonaises et les Gabonais, qui, en pensées et en prières, m’ont accompagné durant cette épreuve. J’ai puisé beaucoup de force dans leur soutien. Enfin, je redis merci à ma famille, tout particulièrement à mon épouse et à mes enfants, qui ont été constamment à mes côtés. Aujourd’hui, tout cela est de l’histoire ancienne. Je mène à bien ma mission de chef de l’État. J’ai même augmenté mon rythme de travail. Avec la même ambition : que la population ne manque de rien et que le pays continue à se développer » a affirmé Ali Bongo, président gabonais.

Des problèmes de santé que le chef de l’Etat serait en train de résoudre pour retrouver toutes ses facultés à 100%. Pour le président de la république, « Forcément. Sur le plan de la santé, je prends davantage de précautions. Néanmoins, ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort et renforce votre détermination. J’ai hâte d’être de nouveau à 100 % de mes capacités, de retrouver mon élocution naturelle. Restent quelques étapes à franchir. Tout cela représente un travail quotidien, qui s’ajoute à ma charge de chef de l’État. Je dois reconnaître qu’il y a eu des moments difficiles » a précisé le chef de l’Etat.

Tout en remerciant les autorités des royaumes d’Arabie saoudite et du Maroc pour leur accueil chaleureux et fraternel. Le chef de l’Etat a tenu à rassurer serait sa récupérer et sa forme d’antan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top