Investissement : Assala Energy investit 24 millions de dollars.

La crise qui sévit dans le monde et qui a amené plusieurs économie à revoir leurs mécanismes d’investissement n’a pas empêché la junior pétrolière Assala Energy l’un des acteurs majeurs du secteur pétrolier au Gabon, à investir un peu plus de 24 millions de dollars pour remplacer son dispositif d’amarrage (Single Point Mooring – SPM »), une infrastructure offshore reliée par un pipeline à ses blocs onshore.

En effet, par ce financement Assala Energy, démontre que les investisseurs ont une grande confiance au Gabon.

« Assala a remplacé par une infrastructure flambant neuve l’ancien matériel, sur lequel une analyse menée en 2019 avait conclu à la nécessité d’une révision complète en raison de sa vétusté. Le SPM avait été installé par Shell il y a plus de dix ans. Mais contrairement à la major anglo-néerlandaise, qui n’avait pas d’infrastructure de rechange, Assala ne misera pas tout sur le SPM en place. La junior prévoit de remettre à neuf (nettoyage et maintenance) l’ancien SPM afin de pouvoir s’en servir comme « plan B ». Objectif ultime : éviter les discontinuités dues à des imprévus techniques et assurer un flux continu de revenus issus des exportations », a souligné La Lettre du Continent.

Il faut rappeler que, la junior pétrolière financée par le fonds d’investissement américain Carlyle, exploite cinq permis dans le pays (Rabi Kounga II, Toucan II, Bende M’Bassou Totou II, Koula/Damier et Gamba/Ivinga)

Un excellent investissement Assala Energy, qui prouve que le pays peut se relancer en période de covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top