JO / Jeux paralympiques : la fondation Sylvia Bongo permet à deux athlètes de participer aux jeux.

Privés d’aide de leur tutelle depuis le démarrage de la compétition, les athlètes gabonais paralympiques viennent de bénéficier de l’aide de la fondation de la première dame, Sylvia Bongo, pour participer à ces jeux paralympiques.
 
Les athlètes gabonais qui participent aux jeux paralympiques à Tokyo, viennent de voir leur moral remonté avec l’aide que vient d’apporter la première dame du Gabon, afin de permettre à  ces derniers  de poursuivre la compétition dans de  bonnes conditions.
 
 « Nos athlètes sont à féliciter pour leur courage. Pendant  de longues semaines  ils se sont préparés  sur un site non approprié, sans  starting -blocks et avec un matériel défectueux », a souligné Charles Tayo, l’un des responsables  techniques de la fédération.
 
Sensible aux questions sociales et à l’autonomisation  des personnes vivant avec un handicap, la première dame  du Sylvia Bongo  Ondimba,  a toujours  œuvré  pour améliorer  leurs conditions  de vie. C’est ainsi  qu’elle a apporté tout son soutien  à Davy  Moukagny et Fabiola Mengue en matière de préparation  jusqu’à leur qualification,  à Tunis  pour les jeux  paralympiques de Tokyo.
 
Une aide qui vient illustrer une fois de plus  la détermination de la première dame à œuvrer pour le bien être des  populations gabonaise.
                                                                                             

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top