Journée du 8 mars : la femme gabonaise à l’honneur.

Très engagée dans la lutte pour les droits de la femme au Gabon et dans le monde, la première dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba, lors de cette journée de la femme a mis en lumière le leadership de la femme gabonaise pendant cette période de covid-19.

En effet, à travers sa fondation Sylvia Bongo Ondomba a remis en septembre dernier un rapport « disruptif » recommandant au président de la République gabonais d’aller encore plus loin en matière d’égalité des genres et de lutte contre les violences liées au sexe. Sur sa page Facebook, elle a donc tenu relever une fois de plus, le rôle majeure joué par la femme pendant cette de crise sanitaire.

« La pandémie de la Covid19 a mis en lumière une vérité indéniable: le leadership des femmes est un atout majeur pour un futur meilleur.

Si les femmes apportent une contribution essentielle en tant que leaders et intervenantes de première ligne depuis le début de cette crise, elles ont été en parallèle, confrontées à de nombreuses formes de violences.

En cette journée Internationale des droits de la Femme, rappelons-nous que l’égalité femmes-hommes est un combat de tous les jours. A l’école ou à la maison, elle doit être et demeurer au cœur de l’éducation.

Avec la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille, nous ne baisserons pas les bras. Nous continuerons de nous mobiliser, chaque jour, afin de bâtir un monde plus juste, plus solidaire et que l’égalité devienne enfin une réalité », a écrit Sylvia Bongo Ondimba.

Un message fort, qui démontre une fois encore que la femme gabonaise, est présente et participe au développement du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top