Journée mondiale de lutte contre le sida : Onusida opte pour une éradication des inégalités

C’est l’un des objectifs que s’est fixé l’Onusida à l’occasion  de la journée mondiale de lutte contre le sida célébrée le 1e décembre dernier. Cet organisme  veut mettre fin à l’exclusion sociale.
 
En effet, le bureau de l’’ONUSIDA au Gabon  souhaite éradiquer  les inégalités qui alimentent l’épidémie de SIDA et d’autres pandémies dans le monde. Pour mieux véhiculer son message et faire partager ses objectifs aux populations, elle a prévu d’organiser des caravanes scolaires pendant trois jours.
 
Le 1er décembre dernier,  le  Lycée Jean Hilaire Aubame de Nzeng Ayong, dans le 6ème arrondissement de la commune de Libreville a servi de cadre au lancement de cette caravane. Et, pour permettre à d’autres populations de bénéficier  des séances de dépistage gratuites et de sensibilisation,   un dispositif a été mis en place au  « Rond-point » de Nzeng Ayong.
 
 Au Gabon, on estime à 46 000, le nombre de personnes vivant avec le VIH en fin 2020, 52% d’entre elles suivaient un traitement et  760 personnes ont été infectées durant la même année.  Des chiffres qui démontrent que  la situation est encore critique dans le pays, malgré   la crise sanitaire qui secoue la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top