Justice / Corruption : Démantèlement d’un réseau mafieux de magistrats et greffiers.

C’est en tous cas ce qui ressort   de la perquisition  des services de DGDI  au domicile de dame Alphonsine Ndembi Tchetchenigbo, appelée communément maman Alpha. Cette dernière serait à la tête d’un vaste réseau d’escroquerie, qui impliquerait des greffiers et magistrats du parquet de Libreville.
 
En effet, le 02 Août 2021, selon des sources  des Services de la DGDI un vaste  réseau d’escroquerie dans lequel certains magistrats et greffiers du parquet de Libreville seraient impliqués a été découvert. Le cerveau de la bande dame Alphonsine Ndembi Tchetchenigbo, utilisait des faux documents  et autres fonctions administratives pour  attirer les clients qu’elle proposait à ses complices greffiers, avocats et magistrats du parquet de Libreville.

Lors de la perquisition les agents de la DGDI,  auraient  obtenu  des preuves accablantes contre ce réseau mafieux. 
Il s’agirait notamment des documents des affaires pendantes en justice que les avocats des  deux parties  concernées  ne peuvent pas avoir, mais les consultent seulement chez les juges  d’instruction chargés desdites affaires. 
 
La découverte la plus troublante est celle d’un agenda dans lequel se trouverait  les dates, les heures et les lieux de rencontres avec certains magistrats et greffiers du parquet de Libreville dont les noms et fonctions sont mentionnés, et des  sommes d’argent remis à ces derniers en vue d’obtenir la liberté provisoire de certains détenus à la prison centrale de Libreville. Une découverte qui vient remettre sur la table le sempiternel problème de corruption au sein de l’appareil judiciaire de l’Etat.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top