Justice : le Synamag dépose un préavis de grève de quinze jours.

Le mercredi 5 janvier dernier, Syndicat national des magistrats du Gabon (Synamag) a annoncé lors de son assemblée générale tenue au Tribunal de première instance de Libreville,  le dépôt d’un préavis de grève  de 15 jours, auprès de leur tutelle.
 
Faute d’un meilleur traitement et des meilleures conditions  de  travail, le  Syndicat national des magistrats du Gabon (Synamag), menace  de rentrer en grève.  En effet, le SYNAMAG   souhaite  revaloriser leur statut tout en améliorant leurs conditions de traitement et de travail. Pour le président du Synamag, Germain Nguema Ella,  les magistrats seraient  marginalisés.
 
« (…) seul le ministère de la justice n’a plus jamais obtenu des véhicules de fonction depuis bientôt onze ans contrairement aux autres administrations qui bénéficient d’un renouvellement de leur parc automobile pratiquement chaque année », a souligné  le président du Synamag.
 
Outre le besoin en moyen roulant, ces derniers revendiquent aussi une prime de judicature évaluée à 800.000 francs CFA comme accessoire au salaire, la revalorisation de la pension vieillesse à hauteur de 80% du salaire global et l’institution d’une prime comparative aux fonds communs tiré des ressources générées par l’activité judiciaire.
 
Des revendications  déposées  sur la table de la tutelle,  qui devraient  étudier le cahier de charge et apprécier  pour ramener la sérénité dans la maison de  la justice.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top