La commission chargée de l’amélioration du système de gestion des détentions et des peines au Gabon en immersion au Canada

Une délégation gabonaise composée d’acteurs du système pénitentiaire séjourne au Canada depuis le 25 avril courant. Conduite par le ministre de la Justice, Garde des sceaux chargé de Droits de l’Homme et de l’égalité des genres, Erlyne Antonella Ndembet jusqu’au 29 avril 2022, cette immersion a pour but de s’imprégner du fonctionnement du système judiciaire et pénitentiaire canadien considéré comme le meilleur en Amérique du Nord.

Lors de ce séjour, Anne Kelly, la Commissaire fédérale aux  services correctionnels du Canada a expliqué au ministre Erlyne Antonella Ndembet et sa suite les particularités du pays de Justin Trudeau en matière judiciaire et de gestion des détentions durant une heure. Cette dernière a exprimé à la délégation gabonaise la détermination du Canada à accompagner le Gabon dans cette démarche d’amélioration de sa gestion des incarcérations.

Au-delà des simples engagements, la délégation en visite de travail au Canada souhaite décrocher la signature des accords entre les deux États pour la mise en œuvre de cette grande réforme du gouvernement dans la mesure ou le système pénitentiaire gabonais souffre encore de nombreuses insuffisances ayant comme conséquence la surpopulation carcérale. Cette révision selon le membre du gouvernement gabonais est donc fondamentale. 

Rappelons que la délégation présente actuellement au Canada est composée du procureur de la République près le Tribunal de Première instance de Libreville, André Patrick Roponat, de la Première Juge d’instruction au Tribunal de Première Instance de Libreville Charlène Magalie Makobia Oye et d’Alex Steve Ngowet, le Directeur de la région Nord de la sécurité pénitentiaire. Tous membres de la commission chargée de la mise en œuvre de cette réforme gouvernementale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top