La fixation des prix de cession officiel des hydrocarbures bruts débute ce 14 juillet

C’est du moins ce qui ressort de la séance de travail de ce 13 juillet courant à Libreville entre le ministre du Pétrole, Vincent de Paul Massassa, son administration et les représentants des principaux opérateurs de ladite filière.

En effet, l’un des objectifs de cette réunion était de faire un point à date de l’état du marché international avant la fixation des prix de cession officiel des hydrocarbures bruts. Cette rencontre trimestrielle était donc l’occasion pour les acteurs des chaînes de productions et commercialisations des hydrocarbures, d’échanger sur les conditions du marché mondial et faire un point sur les exportations gabonaises de brut sur le trimestre précèdent.

 « Nous fixerons les prix ce jeudi, pour l’heure chaque opérateur devra nous présenter le marché international, nous commençons par la société Perenco, ensuite Total qui nous présentera le marché qui s’est très bien comporté. À partir de là une fois que nous aurions terminé, l’Etat gabonais va présenter la situation de Sogara et les exportations » a confié la directrice des participations et de la commercialisation à la direction générale des hydrocarbures, Michelle Reonigneaud.

S’il est prématuré de faire un bilan exhaustif pour l’heure, il s’emblerait néanmoins que l’activité pétrole au Gabon se porte plutôt bien à en croire le directeur association de Perenco Gabon, Ognane « de manière générale, on peut dire que les exportations gabonaises se tiennent plutôt bien ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top