La phase deux du développement de la Baie des Rois conditionnée par  la vente des terrains

Actuellement dans sa première phase, la Façade maritime du champ triomphal (FMCT), a indiqué dans un récent communiqué que le développement de la Baie des Rois qui a jusqu’ici coûté 15 milliards au Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS) et ce, depuis 6 ans ne peut entrer dans la phase suivante qu’à condition de pouvoir entre autres vendre les terrains.

«Depuis que le FGIS a repris le projet en 2016, il a injecté 15 milliards de francs CFA pour les travaux maritimes, les travaux de routes, les travaux de réseaux et la corniche», a affirmé le directeur général de FCMT. «Et ces travaux-là se remboursent par la vente ou la location. Il faut donc que des gens viennent acheter, construire ou louer les terrains», a expliqué Emmanuel Edane.

Notons que dernièrement, le site a été connecté au réseau d’eau potable du Grand Libreville et que la promenade nord a officiellement été ouverte au public. La dernière étape de ce projet vise notamment à construire des bâtiments en bois, reflet du Gabon sur cet espace.

Malheureusement pour le FCMT, il est quasiment impossible d’avancer sur la phase suivante si « on n’a pas progressé sur la précédente. Et c’est la vente des terrains qui nous permettra d’aller de l’avant. Et lorsqu’on aura tout fait, la boucle sera bouclée : on aura récupéré notre investissement de départ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top