La sélection gabonaise de cyclisme se retrouve sans entraineur en Espagne

Actuellement en regroupement en Espagne, plus précisément à Calpe, le sélectionneur de l’équipe gabonaise de cyclisme, Abraham Olano qui se dit ulcéré par les mauvaises conditions de travail et du traitement dont il fait l’objet avec ses cyclistes, aurait à la veille de la Tropicale Amissa Bongo tout simplement décidé de claquer la porte.

« Compte tenu du comportement de certaines personnes au Gabon pour accélérer les choses, ce qui aurait dû être fait depuis longtemps (…), je suis obligé de quitter la concentration de Calpe avec les cyclistes Gabonais », a fait savoir le sélectionneur de l’équipe gabonaise.

En effet, selon nos confrères de Gabonallsport, l’ancien champion du monde espagnol et sélectionneur de l’équipe nationale de cyclisme, Abraham Olano serait plus que jamais excédé par le silence insolant du ministre des Sports gabonais, Franck Nguema et ce, malgré les multiples relances au sujet du matériel vétuste utilisé par les cyclistes gabonais en mise au vert à Clapes en Espagne.

« J’ai laissé les cyclistes à Calpe avec le mécanicien car si certains peuvent être en vacances alors que les choses n’ont pas été faites à l’avance, les cyclistes gabonais peuvent aussi être en vacances car ils n’ont pas le matériel pour pouvoir travailler correctement », a fait savoir ce dernier, exprimant ainsi son ras le bol face à la nonchalance du membre du gouvernement qui « serait incapable d’offrir des conditions de travail décentes à ses athlètes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top