La situation du rapatriement des œuvres culturelles au centre des échanges entre Ali Bongo et le ministre de la Culture

Le Chef de l’Etat a reçu vendredi dernier à la présidence de la république, le ministre de la Culture Patrick Mouguiama Daouda. Une rencontre qui avait pour but de présenter au numéro Un la stratégie mise en place et devant permettre de faire revenir le patrimoine culturel du pays qui se trouve actuellement à l’étranger.  

« Le membre du gouvernement est venu faire au Chef de l’Etat un point de la stratégie gabonaise de restitution et circulation des biens culturels présent dans les structures publiques et privées en occident », a fait savoir le service de communication de la présidence de la République gabonaise.

En effet, il nous souviendra qu’il y a encore quelques jours de cela, un masque Ngil Fang datant du 19e siècle et dérobé par les colons français avait été vendu aux enchères à Montpellier en France pour la coquette somme de 4,2 millions d’euro. Une vente qui avait déclenché des vives manifestations de la part de la diaspora gabonaise en France mais aussi de la population gabonaise dans le pays.

Dans l’optique de remédier à cette situation mais surtout pour permettre au pays de rentrer en possession de ses œuvres d’arts et donc de son patrimoine culturel actuellement un peu partout à l’Etranger, le Chef de l’Etat a au cours de cette rencontre avec le ministre de la Culture fortement instruit ce dernier à renforcer la stratégie en cours notamment avec la signature des conventions et les négociations avec les structures détentrices de ces œuvres en vue de leur rapatriement sur le territoire gabonais.

Rappelons que la stratégie mise en place il y a quelques années par les autorités gabonaises a déjà permis à ce jour le rapatriement de quatre objets culturels placés dans les différentes structures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top