La Société minière de Katanga intéressée par le potentiel du Gabon

Après les entrepreneurs indiens, c’est au tour de la délégation de la Société minière de Katanga (Somika) du Congo d’engager des discussions avec le Gabon. En prospection dans notre pays, le congolais Somika dit être essentiellement intéressée par le potentiel minier du Gabon.

Le 2 juin 2022 dernier, le ministre des Mines, Elvis Ossindji, a reçu à Libreville, une délégation de la Société minière de Katanga. Une rencontre au cours de laquelle, les deux parties ont pu discuter d’investissement éventuel dans notre pays dans le secteur minier.

« Déjà présent en République Démocratique du Congo, la Somika est intéressée par le potentiel minier de notre pays. J’ai invité le directeur général de la SEM – Gabon Mining, et le directeur général des mines et de la géologie à prendre part à cet échange dans l’optique d’offrir à mon hôte une vue d’ensemble des possibilités de notre pays », a déclaré le ministre des Mines. 

Pour rappel, les mines apportent une contribution qui tourne autour de 2 % du PIB. L’objectif à moyen terme des autorités gabonaises est de porter cette contribution à plus de 5 %. Car, le Plan stratégique Gabon émergent attend que les mines apportent une contribution plus importante à l’horizon 2025. Et la Somika qui a été créée en 2001 et qui opère essentiellement  dans la production de cuivre et cobalt envisage aujourd’hui s’installer au Gabon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top