L’accès à l’eau et à l’électricité en discussion chez Ossouka Raponda

C’est pour répondre aux ambitions du plan d’accélération et de la transformation que Rose Christiane Ossouka Raponda a réuni le mercredi 17 novembre les acteurs de la  problématique de l’eau et de l’électricité, notamment ceux de la SEEG, pour améliorer les conditions de vie des populations.
 
Ainsi, les délestages enregistrés tout dernièrement dans le grand Libreville et ses environs n’avait pas fait la joie dans les différents ménages et ses pour cette raison que Rose Christiane Ossouka Raponda a convoquée cette rencontre pour faire le point et faire en sorte que l’on enregistre plus ce genre de désagrément.
 
Pourtant, le Gabon a entamé la transition énergétique, au cours de cette réunion de clarification la société d’énergie et d’eau du Gabon a fait la présentation d’un tableau exhaustif de la situation et proposé des pistes de solutions pour améliorer la qualité des prestations. Pour le ministre d’Etat, Alain-Claude Bilie By Nzé, à l’avenir, si l’on enregistre encore une telle défaillance comme celle du dimanche 23 octobre, notre pays devrait proposer  une alternative.

En conclusion, le premier ministre  a fait un rappel  à l’ensemble des parties prenantes du besoin de fournir  de l’eau et de l’énergie dans les ménages, tout en respectant  scrupuleusement  les engagements pris par le Gabon en matière de protection de l’Environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top