L’administrateur provisoire de la CNSS chez Henri-Claude Oyima

L’administrateur provisoire de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Christophe Eyi a fait le point de la situation de la structure dont il a la charge et présenté les avancées des réformes de celle-ci au président de la Fédération des entreprises du Gabon (FEG), Henri-Claude Oyima, et aux membres du bureau exécutif de cette confédération.

Réunis lors d’une séance de travail le 1er novembre courant à Libreville. Christophe Eyi a tenu à rassurer le patronat de ce que les différentes réformes actuellement en cours à la CNSS sont conduites avec toute la rigueur qu’il faut. « La fédération tient absolument à la pérennité de la CNSS parce que c’est quand même une caisse qui gère beaucoup de prestations sociales pour nos collaborateurs. Donc la fédération des entreprises gabonaises veut vraiment que cette caisse survive à jamais et nous allons poursuivre notre action pour que ces réformes puissent aboutir et que la CNSS reste à jamais éternelle », a indiqué Henri-Claude Oyima.

S’agissant desdites réformes, l’administrateur provisoire de la CNSS a indiqué que la première concerne les paramètres de calcul de régime de pension et la deuxième qui a été présentée est celle sur l’audit des charges. « En réalité aujourd’hui, le problème le plus important de la CNSS c’est effectivement celui de la gouvernance et les problèmes de frais de gestion », a déclaré Christophe Eyi. Pour ce qui est du payement des pensions, ce dernier a rassuré le patronat que leurs retraités seront payés à date échue. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top