Lambert Noël Matha en guerre contre les violeurs du couvre-feu

Une troisième (3ème) vague de l’épidémie tant redoutée par les autorités est présente au Gabon et fait de plus en plus de victimes dans le pays et dans le monde d’ailleurs les médias en parlent.

Pour freiner sa progression, le ministre de l’intérieur et le commandant en chef des forces de police  étaient le week-end dernier sur le terrain pour débusquer les compatriotes qui violent les mesures restrictives. En effet, depuis la fin de la semaine dernière, les patrouilles nocturnes des policiers se multiplient sans relâche.
 
Dans un reportage diffusé à Gabon Télévision au journal de 20 heures, on pouvait  voir des policiers embarquer dans des camions de type Iveco, des personnes interpellées dans des débits de boissons au-delà de 21 heures. Conscients du non-respect de la décision gouvernementale, le ministre d’Etat en charge de l’intérieur a entrepris de faire respecter les mesures restrictives pour freiner la propagation du Coronavirus au Gabon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top