L’ANBG entend trancher dans le vif pour des souci d’économies

Dans un communiqué datant du 24 mars, l’Agence nationale des bourses du Gabon (ANBG)  a annoncé son intention de trier certaines universités et grandes écoles où les étudiants gabonais sont formés et dont les formations coûtent trop cher aux autorités gabonaises. Le but est de trouver des universités et grandes écoles pour une formation de qualité à des prix très abordables.   

Ainsi, l’ensemble des conventions  signées avec les établissements  d’enseignement supérieur tant au Gabon qu’à l’étranger seront révisé dans le souci de faire des économies en ce temps de crise financière. Dans le contenu du  site  internet de l’ANBG, cette dernière  a conclu au moins 22 conventions de partenariat avec les établissements supérieurs au Gabon. Pour l’heure celle des  partenaires extérieurs n’est pas encore disponible sur ledit site.

Mise en place en 2011, cette agence a pour but de réaliser  la politique du gouvernement dans la gestion des étudiants boursiers gabonais. L’optique est de garantir aux  étudiants des chances équitables d’accès et de réussite dans l’enseignement supérieur, en tenant compte des orientations du gouvernement et de l’adéquation formation emploi dans l’attribution des bourses qui est une forme d’encouragement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top