Lancement à Oyem de l’Atelier des travaux interactifs de Formation à l’endroit des Femmes.

« Femme Oyemoise prend ton destin en main » tels sont les propos du Maire de la Commune d’Oyem Christian Abessolo Menguey à l’ouverture des travaux interactifs de formation du réseau Femme Lève-toi. A Oyem elles étaient là pour comprendre et apprendre le bien fondé d’un regroupement associatif.

Des assises de trois jours, qui se déroulent dans la salle de célébration de mariage de l’Hôtel de Ville. Elles regroupent une trentaine de femmes, membres des associations de la ville et de la province. Il est question, pour le « Reflet », dans cette démarche de contribuer favorablement à la vision du Chef de l’Etat, et de son gouvernement sur la politique de la décennie de la femme à l’horizon 2025.

A cet effet, ce Réseau, qui a pour promotrice et Présidente, Nathalie ZEMO épouse ÉFOUA, s’emploie depuis plusieurs mois à sillonner l’étendue du territoire national dans l’optique de mieux se faire connaître et d’édifier la femme gabonaise sur les questions de l’heure, notamment l’autonomisation de la femme et la protection de ses droits. Ainsi, l’autonomisation, le leadership et l’engagement politique des femmes, seront alors des thématiques qu’entendent expliqués les formateurs de cette association aux femmes Woleu-Ntémoises jusqu’au 20 mai date de clôture de la rencontre.

Sous cet angle, cette association féminine dont l’objectif primordial est de créer un vaste réseau de femmes dans la Nation, envisage, durant ses réflexions, d’épiloguer avec les panélistes sur ces thématiques principales en relation avec tout ce qui concerne le renforcement des capacités des femmes en matière de leadership et donc de prise d’initiatives et d’autonomisation dans le but de faire impliquer la Woleu-Ntemoise en générale et particulière l’Oyemoise dans la vie citoyenne et publique.

Pour la première journée, les participants ont eu droit, à l’exposé axé sur les «compétences de vie courante nécessaires à l’autonomisation et à l’engagement citoyen de la femme» avant de suivre, tour à tour, dès ce mercredi 19 mai la série d’exposés axés également sur «le leadership féminin», l’«engagement des femmes en politique et culture démocratique» et aussi sur la «création d’activités génératrices de revenus».

Soulignons que, dans cette caravane de formation au nord du Gabon, la Présidente du Réseau Femme Lève-toi est accompagnée d’un représentant du Ministère des Affaires Sociales et des Droits de la Femme. Mais aussi, elle tient dans ses valises quelques membres de son bureau dont sa secrétaire générale, Christiane NSA, du responsable des droits humains, le Pasteur Lilian N’NANG et de la responsable communication, Célestine OTSAGHE.

Précisons également, qu’au terme de ces journées, le souhait le plus ardent serait de voir la femme Woleu-Ntemoise et surtout celle de la Ville d’ Oyem plus outillées, plus citoyennes et plus engagées comme pour traduire cette assertion du Reflet : « Femmes Gabonaises, OSONS ! Et le Gabon se portera mieux.»

Notons, enfin que ce serait aussi, une occasion pour, Nathalie ZEMO épouse ÉFOUA, de se réjouir du fait d’avoir, durant plusieurs heures, partager son expérience, l’apprentissage du dépassement des barrières sociales, mais surtout de l’opportunité pour son Reflet d’avoir également pu contribuer au renforcement de son point focal à Oyem qui n’est autre que Nadège EDJEBADI épouse BOULINGUI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top