Le Cameroun soupçonné de manipuler les résultats des tests covid-19

Après les phases de poules, les 8es de finale de cette Coupe d’Afrique des Nations 2021 s’ouvrent le 23 janvier sur fond de  polémiques autour de la Covid-19. La contestation des résultats des tests covid qui excluent les joueurs de quasiment toutes les équipes en compétition sauf  celle du Cameroun se multiplie. Le pays hôte est désormais clairement soupçonné de bidouiller les résultats des tests. Le silence « complice » de la CAF (Confédération africaine de football) n’est pas pour arranger les choses.

Le Cameroun se sert-il de la Covid-19  pour affaiblir ses adversaires et remporter la CAN qu’elle organise sur son sol ? C’est la question au bout de toutes les lèvres après la révélation de certains faits, et pas les moindres.

Selon toute vraisemblance, la gestion des tests de dépistage de la covid19 est déléguée aux camerounais alors que le Secrétaire général de la CAF, Veron Mosengo-Omba, avait annoncé il y a un mois qu’un laboratoire indépendant allait être recruté pour les tests des 24 équipes qualifiées pour la CAN 2021. Résultat: Curieusement plusieurs joueurs de quasiment toutes les équipes sauf celle du Cameroun sont déclarés positifs aux tests PCR.

« Nous attendions le service qui devait s’occuper de nos tests PCR. Nous avons attendu toute la journée. Au début c’était le matin que nous devions passer ces tests, puis cela a été reporté à l’après-midi. Finalement c’est dans la nuit que nous avons fait les tests et ce n’était pas des tests PCR, c’était des tests antigéniques. Ce matin, on nous a dit que certains joueurs sont positifs et qu’ils ne peuvent donc pas participer au match de demain. C’est un scandale ! C’est inacceptable pour nous », avait déclaré le sélectionneur du Burkina Faso, Kamou Malo après que  son équipe ait  été frappée par cinq tests positifs.

Autre curiosité, le gabonais Pierre-Emerick Aubameyang déclaré positif au Coronavirus à son arrivée au Cameroun ensuite avec des traces myocardites, rejoint son club et le staff médical d’Arsenal déclare que l’attaquant n’a aucune trace de la maladie.

Ce n’est pas la première fois que le Cameroun est pointé du doigt pour manipulation des résultats. En avril 2021, lors du CHAN, plusieurs équipes avaient contesté les résultats camerounais, ce qui avait conduit au retrait de la réalisation des tests à ce pays. La réaction de la CAF est toujours attendue. Sauf si bien évidemment elle est complice avec le pays organisateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top