Le Commonwealth : une opportunité pour le Gabon

Le Commonwealth serait prêt à accueillir le Gabon « à bras grands ouverts ». C’est ce qui ressort de la rencontre entre Ali Bongo Ondimba et la secrétaire générale du Commonwealth, Patricia Scotland, le mardi 11 mai dernier à Londres. Une rencontre fructueuse pour le chef de l’Etat, qui a permis de constater que l’entrée au sein de ce regroupement présente plusieurs avantages pour le Gabon.

L’adhésion du Gabon au sein du Commonwealth serait en bonne voie. Cette organisation qui regroupe 54 Etats, va ouvrir ses portes au Gabon. « Ce serait un tournant historique », s’est réjoui le président gabonais, ajoutant que « cette volonté commune pourrait se concrétiser dès le prochain Sommet du Commonwealth à Kigali ».

Un enthousiasme partagé par la secrétaire générale du Commonwealth, Patricia Scotland, avec laquelle le numéro un gabonais s’est entretenu hier à Londres. « La Secrétaire générale et le Président Ali Bongo Ondimba ont discuté de la vision du Gabon qui est alignée sur les valeurs de la grande famille du Commonwealth », a tweeté l’organisation à l’issue de cette rencontre.

Offrir au Gabon la possibilité d’intégrer ce regroupement présente plusieurs avantages. L’on relève entre autres, l’ouverture à de nouveaux partenaires, le partage des mêmes valeurs, égalité au sein de l’organisation. De plus, le Commonwealth soutient le plan des Nations Unies pour le développement durable et les accords de Paris. L’intégration du Gabon dans ce regroupement pourrait également renforcer les liens avec les UK et les autres membres de l’association.

Une bonne opportunité pour le Gabon, pour sa diplomatie et le développement de ses relations économiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top