Le constructeur mécanique Bomag veut conquérir le marché gabonais des ordures

Le n°1 mondial des technologies de compactage des sols, de l’asphalte et des déchets, Bomag ambitionne de conquérir le marché gabonais. Son ambition pourrait bientôt devenir réalité : Son responsable commercial Afrique, Marc Werner Meir, a récemment rencontré le ministre de l’Intérieur Lambert-Noël Matha, pour l’exposer son projet de rentabilisation des décharges au Gabon. 

Le projet a été discuté le 10 février dernier entre le ministre de l’Intérieur, Lambert-Noël Matha, le responsable commercial Afrique de l’entreprise allemande, Marc Werner Meir, et le ministre des Travaux publics Léon Armel Bounda Balonzi.

Le spécialiste allemand a présenté au ministre en charge des collectivités locales, des solutions de compactage, pour une gestion optimale des risques de sécurité liés à l’émanation des gaz toxiques à la décharge. L’entreprise a également la volonté de mettre en place un système permettant l’étalement des déchets pour minimiser la survenue des éboulements et optimiser les aires de dépotage des ordures.

Bomag entend débarrasser le Grand-Libreville des déchets afin de l’assainir les et lutter contre la pollution. Les déchets déversés, bloquent les rues, provoquent des inondations et des maladies.  Cependant, la réponse des autorités gabonaises face aux propositions de l’entreprise allemande n’est pas encore rendue publique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top