Le Gabon abrite des activités préparatoires à l’examen collégial volontaire sur le droit et politique de la protection du consommateur

C’est le 1er décembre 2022 dernier que la Direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC) a procédé au lancement des activités préparatoires à l’examen collégial volontaire par les pairs de la Conférence des Nations-Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) du droit et politique de la protection du consommateur.  

Selon certaines informations concordantes, le Gabon va être le premier pays de l’Afrique subsaharienne à passer l’examen collégial volontaire par les pairs pour son droit et sa politique de protection du consommateur. Ce processus permettra avec l’appui des partenaires internationaux, notamment la Cnuced de voir ce que le Gabon fait pour faire avancer la protection des consommateurs dans le pays.

Pour le gouvernement gabonais, il est question de répondre aux préoccupations des consommateurs et de procéder à la mise en place d’un système national intégré de protection du consommateur « afin de favoriser le règlement à l’amiable des litiges et son adoption dans le secteur privé en maintenant pleinement en œuvre des moyens de règlement de litiges, comme la consternation, la médiation et l’arbitrage de consommation », a indiqué Jean Norbert Diramba, ministre gabonais du Tourisme en lançant les travaux.   

« Cet examen permet de voir l’état de droit, de la législation et des institutions qui permettent de mettre en œuvre la politique du Gabon en matière de protection des consommateurs. Nous espérons simplement que ce processus que nous lançons aujourd’hui va permettre d’accélérer au Gabon la modernisation de notre politique, de notre droit en matière de protection des consommateurs », a déclaré Christian Abiaghe, président de l’Organisme non gouvernemental SOS Consommateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top