Le Gabon célèbre la journée mondiale des donneurs de sang

Commémoré chaque 14 juin de chaque année un peu partout dans le monde. La journée mondiale des donneurs de sang a une fois encore été l’occasion au Gabon de sensibiliser la population sur l’importance de faire un don de sang pour sauver une vie.

Comme chaque année, la demande de sang est le plus souvent supérieure à l’offre. Et au Gabon, la situation a été particulièrement difficile cette année, surtout pendant le confinement lié à la pandémie de Covid-19. Dans l’optique de changer la donne, une vaste campagne de mobilisation a été lancé dans le pays pour inciter les gabonais à donner leur sang et ainsi sauver des vies.

« Pendant les deux années de pandémie de Covid-19, le stock de sang a considérablement baissé. En 2018, nous étions à 30 % de donneurs bénévoles pour 70 % de dons familiaux. En 2021, nous sommes montés à 60% de dons bénévoles pour 40 % de dons familiaux. Donc, nous avons fait un bond de 30 % », a déclaré le Dr Olivier Rebienot Pellegrin, Directeur général du Centre national de transfusion sanguine, qui a mis en place une stratégie de communication pour mobiliser les gabonais.

En effet, donner du sang régulièrement, c’est faire preuve d’une grande générosité. Cette démarche importante permet de sauver des vies et d’augmenter la durée de vie de plusieurs personnes. Un seul don de sang peut sauver jusqu’à quatre vies. « Toute les deux ou trois secondes, quelqu’un quelque part a besoin de sang. En cette journée mondiale du donneur de sang, pensez à faire don du votre pour aider les personnes dont la santé en dépend », a indiqué la présidente du FSBO, Sylvia Bongo Ondimba.

Pour rappel, le Gabon prélève environ 23 000 poches de sang par an, un peu en deçà de la demande. Celle-ci est marquée par une surconsommation et la sur-prescription, affirme le patron de la banque de sang.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top