Le Gabon entend renforcer ses infrastructures de stockage et de transformation des ressources halieutiques

L’information a été confirmée par chef de projet structuration de la filière thonière, Koumba Kombila, dans un entretien avec les Échos de l’éco.

Selon ce dernier, dans leur stratégie de développer la filière poisson au Gabon, les autorités entendent construire une nouvelle usine de transformation du thon ainsi que des chambres froides dans l’enceinte du New Owendo international Port (NOIP).

« Cette phase créera 3000 emplois directs et 9000 emplois indirects, avec un chiffre d’affaires prévisionnel de 100 milliards de FCFA. Cette filière est pourvoyeuse d’emplois et les métiers exercés sont nombreux et variés. Ils vont des manutentionnaires aux ingénieurs agroalimentaires en passant par l’électromécanique », a affirmé Koumba Kombila.

Notons qu’avec le renforcement des infrastructures de stockage et de transformation de poisson envisagé par les autorités, le Gabon espère devenir dans les 10 prochaines années un acteur majeur du thon sur le continent. C’est d’ailleurs dans le but de développer davantage cette filière que le Gabon a signé le 29 juin 2021, un accord de pêche avec l’Union européenne (UE).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top