Le Gabon entend se doter d’une nouvelle université des sciences et techniques pour la formation du personnel de santé

Lors du Conseil des ministres ténu le 10 août dernier, le  ministère de la Défense nationale a fait adopter un  projet d’ordonnance portant création, attributions et organisation de l’Université Nationale des Sciences et Techniques de la Santé (USTS).

En effet, l’USS est entre autres chargé de former les médecins, des chirurgiens-dentistes, des pharmaciens, des vétérinaires et toutes les autres catégories professionnelles de la santé. Elle va également former dans les techniques et sciences de santé militaire, effectuer des recherches sur toutes les questions de santé ou maladies tropicales ainsi que contribuer à la recherche et au développement scientifique.

Selon le communiqué finale rendu public par le porte-parole du gouvernement, le projet d’ordonnance indique que l’USTS est un établissement public à caractère scientifique, d’enseignement supérieur, doté de la personnalité juridique, jouissant d’une autonomie de gestion administrative et financière et dont la mission est d’assurer la formation aux métiers de la santé.

De ce fait, après cette étape du conseil des ministres, il reviendra au Parlement d’examiner et de voter éventuellement ce projet de création de l’USTS. Notons que ladite structure viendra renforcer les activités de l’Université des sciences de la santé (USS) de Libreville. Cet établissement public d’enseignement supérieur compte une faculté de médecine, une faculté de pharmacie, une faculté maïeutique et des sciences infirmières et un institut supérieur de biologie médicale. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top