Le Gabon poursuit son opération d’émission des titres publics

En vue de mobiliser la somme de 736 milliards de francs CFA, la Direction générale de la comptabilité publique et du Trésor et la Direction générale de la dette mènent depuis mercredi 16 février une campagne de promotion des titres publics dans la sous-région.

Les directions générales de la dette, de la comptabilité publique et du Trésor et le service national de la monnaie et crédit poursuivent une campagne pour promouvoir la nouvelle opération d’émission des titres du Gabon. Inscrite dans le cadre du processus d’élargissement de la base des investisseurs, cette opération vise à garantir le succès des émissions des titres publics, tout au long de l’année 2022.

Sur les 736 sollicités, 486 milliards de FCFA concernent les Bons du trésor assimilables (BTA) et 250 milliards de FCFA les Obligations du Trésor assimilables (OTA). “Concernant les Bons du trésor assimilable, la situation nette des remboursements se situerait à -9 milliards de FCFA, et l’encours projeté en fin d’année 2022 s’établirait à 243 milliards de FCFA. Les émissions de BTA seront composées essentiellement des maturités de 13, 26 et 52 semaines. Ces titres seront émis quasiment au cours de chaque semaine de l’année 2022” a fait savoir Fernand Ngoussi, le Directeur général de la Direction générale de la dette.

En effet, Fernand Ngoussi, le Directeur général de la Direction générale de la dette, Guy Nazaire Samba, Inspecteur vérificateur à la Direction générale de la comptabilité publique et du trésor et Georgette Vanessa Oko Z’Eyang, le chef de service monnaie et crédit à la Direction générale de la comptabilité publique et du trésor, ont abondamment argumenté sur les avantages qu’offre la campagne d’émission 2022.

Quant aux 250 milliards de francs CFA de tirage au titre des OTA, ce montant, pour Guy Nazaire Samba, « reste conforme à l’autorisation globale de mobilisation accordée par le parlement dans la loi de finances 2022. L’encours projeté des OTA en fin d’année 2022 s’établirait à 1037,1 milliards de FCFA ».

Cinq Spécialistes des valeurs du Trésor (SVT) sont attendus. Il s’agit de BGFIBANK Gabon, la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (BICIG), ECOBANK Gabon, l’Union gabonaise de banque (UGB) et United Bank For Africa Gabon (UBA).

Face à une crise qui a affecté l’équilibre de ses positions financières, le Gabon compte se servir de ces fonds pour mobiliser des ressources pour la couverture de ses besoins financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top