Le Gabon souhaite augmenter la production de bois débité à hauteur de 3,2 % en 2022

En ce premier trimestre de l’année 2022, le Gabon pays de l’Afrique centrale veut multiplier sa production de bois coupée en morceaux pour la vente en détail, l’estimation est de 1, 17 million de m3 de bois débité en 2022, soit une hausse de 3,2 % pour le compte de l’année 2022.

Pour le ministre de l’économie gabonaise, Nicole Jeanine Roboty, la hausse dans les industries de bois s’explique par une forte augmentation au niveau de la demande locale et internationale, mais aussi de la forte énergie observée dans les nouvelles usines de bois. L’augmentation de la politique qui vise la transition de l’activité vers la 2e et 3e transformation est également un argument solide pour atteindre cette production.

Durant  ces dernières années, le pays  a beaucoup  investi dans la construction des usines de transformation de bois au sein de la zone économique spéciale de Nkok sur la nationale 1. La mise en place de cette zone économique a permis la montée en puissance du secteur du bois avec des chiffres de production sans cesse revu à la hausse chaque année. 

Pour cette année 2022, le Gabon a tout ce qu’il faut  pour atteindre cette hauteur de 3,2 %. Maintenant, la relance de l’économie gabonaise est plus que jamais perceptible grâce à une pandémie de Covid-19 qui est resté derrière. L’expédition de grumes de l’arrière-pays l’intérieur du pays à la zone économique spéciale de Nkok a repris son rythme normal. La production de bois débité occupe de nos jours une place de choix  dans l’économie gabonaise, la preuve, le Gabon est le premier producteur de contre-plaqué en Afrique, une véritable fierté nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top