Le Gabon veut reprendre sa place parmi les rois du café en Afrique.

C’est en vue de hisser le Gabon au sommet parmi les importants producteurs de café en Afrique, que le ministre de l’agriculture, Biendi Maganga Moussavou, a procédé à une signature visant un partenariat  avec son homologue vietnamien, vendredi 5 novembre dernier à Paris.

En effet, le Gabon est producteur de café  depuis les années 1970, et a connu un grand succès à travers le monde. Cela a permis  d’ailleurs à plusieurs familles gabonaises de vivre de cette production.

Cependant, après les années 80, on enregistre une faible production du café made in Gabon, se plaçant  loin derrière la Côte d’Ivoire, 1er exportateur du continent. La relance de la filière café du Gabon s’inscrit dans la stratégie de diversification économique et de création de valeur sur place.

Le partenariat avec le Vietnam pourrait redorer la production caféière gabonaise. Ainsi, le Vietnam est le deuxième plus grand producteur de café dans le monde , notamment du robuste. Le Gabon bénéficierait de l’importante expérience  de ce pays ami le Vietnam « le document soumis à la signature de nos deux états a pour objectif d’accompagner le développement de la filière café au Gabon , faciliter les échanges de matériels à caractère végétal entre nos deux pays » selon le ministre gabonais Biendi Maganga Moussavou.

Ce qui entraînerait la production du café, mais aussi sa transformation en terre gabonaise. En prenant pour la filière bois (produit et transformée sur place).De ce fait, le Gabon une fois de plus veut démontrer l’efficacité et la force de son industrie, visant cette année une production de plus de 250 tonnes de café, et  aussi 3000 tonnes les cinq années suivantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top