Le gouvernement valide à 3 602,3 milliards un projet de budget qui s’équilibre en ressources et en charges

Le gouvernement gabonais a le 13 octobre courant validé un projet de budget qui s’équilibre en ressources et en charges à 3 602,3 milliards de FCFA contre 3 295,6 milliards de FCFA en 2022 lord su conseil des ministres présidé par le Chef de l’Etat, Ali Bongo Onsimba en présentiel.

En hausse de 306,7 milliards de FCFA (9,3 %) résultant principalement des mesures prises afin d’augmenter les recettes fiscales. Il ressort que les prévisions gouvernementales tablent sur des recettes budgétaires (hors recettes affectées au tiers) de 2 345,2 milliards de FCFA, contre 2 239,4 milliards de FCFA arrêtés dans la loi de finances rectificative.

Ce qui représente une hausse de 105,8 milliards de FCFA, résultant essentiellement de l’accroissement du niveau des recettes fiscales. Les ressources de trésorerie et de financement quant à elles se chiffreraient à 1 152,9 milliards de FCFA contre 960,1 milliards de FCFA en 2022, en hausse de 192,8 milliards de FCFA.

Ce budget devrait permettre de financer notamment, les actions et projets contenus dans le plan d’accélération de la transformation de l’économie gabonaise. À ce titre, le projet de loi de finances 2023 vise un taux de croissance de 3,1 % ainsi que « l’optimisation de la mobilisation des recettes à travers l’élargissement de l’assiette fiscale, la digitalisation des services et la suppression des exonérations d’impôts, droits et taxes non-autorisés par la loi », indique le gouvernement.

Il vise aussi l’amélioration de l’offre dans les secteurs de l’éducation, de la formation professionnelle, de la santé, de l’eau et de l’énergie, et la poursuite des efforts visant à développer les infrastructures routières. Ce projet de budget qui va être transmis au parlement pour adoption, intègre aussi l’organisation des échéances électorales à venir ainsi que les recommandations issues du débat d’orientation budgétaire de juin 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top