Le Ministre de l’Intérieur réceptionne un important lot d’équipements techniques

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur M. Lambert-Noël MATHA a réceptionné le jeudi 3 février 2022 au Commandement en Chef des Forces de Police Nationale, un important lot d’équipements techniques destinés au laboratoire de la Police Technique et Scientifique.

Acquis de la Coopération française transmise, par l’Ambassadeur Haut Représentant de la France au Gabon Alexis Mikhaël Lamek, matérialise un engagement pris au palais de l’Elysée entre les présidents Emmanuel Macron et Ali Bongo Ondimba de mettre en place une Police Technique et Scientifique performante au Gabon.

Ce don complémentaire à celui de l’année dernière est composé entre autres, de scanners pour favoriser la création d’un fichier pénal numérique ; un épiscope pour la codification et la lecture des caractères analytiques des empreintes digitales ; une cabine de fumigation pour la révélation physico-chimique des traces papillaires et des équipements divers pour la signalisation des gardés-à-vue.

« Ce nouveau matériel aidera surtout à redynamiser le fonctionnement de la Direction de la Police Technique et Scientifique donc, plus d’efficacité dans la recherche de preuves objectives de culpabilité ou d’innocence » a indiqué le Ministre d’Etat Lambert-Noël Matha qui a saisi cette occasion pour spécifier que les compétences de la Police gabonaise riment avec les valeurs constitutionnelles relatives aux Droits de l’Homme et du Citoyen dot la garantie nécessite une force publique constituée à l’avantage de tous.

Une Police performante voulue par le Président de République, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Forces de Défense et de Sécurité passe par ce renforcement de capacités opérationnelles afin qu’elle intègre une meilleure stratégie de lutte contre la criminalité, la fraude documentaire, la lutte contre les violences faites aux mineurs et aux femmes ; la Police Technique et Scientifique étant considérée dans le monde comme un support incontournable en matière d’investigations judiciaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top