L’échangeur de Nzeng-Ayong et une conduite d’eau menacés par l’érosion

Présent à l’échangeur de Nzeng-Ayong le 28 avril 2022, le ministre Léon Armel Bounda Balonzi est venu constater le début des travaux de consolidation du talus situé à proximité de la pharmacie « La Sagesse » et qui soutient la route permettant d’entrer dans le quartier Nzeng-Ayong. L’érosion de ce talus menace un peu plus l’intégrité de l’échangeur et une conduite d’eau.

Les pluies diluviennes sont abondantes à Libreville et ses environs ces derniers jours. Elles causent parfois des dégâts importants dans certains quartiers notamment des inondations. À l’échangeur de Nzeng-Ayong, c’est le ruissellement des eaux de pluie qui a occasionnée l’érosion sur le talus qui soutient la voie desservant le quartier Nzeng-Ayong, sens échangeur du PK5 – échangeur Cité de la Démocratie.

Cette érosion qui met en péril la sécurité des piétons, des véhicules ainsi que la solidité de l’échangeur et de la conduite d’eau adossée à ce bâtiment, a conduite à la fermeture urgente de cette rue et du diagnostic lancé par le ministère des Travaux Publics, de l’Équipement et des Infrastructures avant de choisir la société qui effectuera les travaux pour un retour rapide à la circulation normale dans les meilleurs délais.

Adressant ses excuses aux populations pour le désagrément causé, le ministre Léon Armel Bounda Balonzi a demandé aux usagers de suivre scrupuleusement la signalisation mise en place pour une meilleure exécution des interventions dans des conditions optimales.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top