L’émissaire d’Ali Bongo Ondimba a pris part au Sommet extraordinaire de l’UA sur le terrorisme

Le Premier Ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, a pris part au Sommet extraordinaire de l’Union africaine sur le terrorisme et les changements anticonstitutionnels en Afrique à Malabo où elle représentait le Chef de l’État, Ali Bongo Ondimba.

À travers sa présence à cette importante rencontre, le Gabon a réitéré son attachement à la résolution pacifique des conflits et à la paix, gage de stabilité et de prospérité pour les peuples africains.

Au cours de cette rencontre de haut niveau, la conférence des Chefs d’État et de Gouvernement a planché sur l’évaluation des menaces persistantes dans plusieurs sous-régions du continent et les mécanismes de réponses coordonnées à mettre en oeuvre afin de renforcer la sécurité collective des États et des populations.

A cette occasion, le Premier Ministre gabonais a souligné que cette session extraordinaire était l’opportunité pour les États-membres d’accentuer les efforts déployés en faveur de la paix, de la sécurité et de la stabilité de notre Continent. « Il faut agir avec davantage d’entrain dans la phase de prévention, de gestion et de règlement des conflits, en questionnant les outils dont disposent l’Union Africaine et les Communautés Économiques Régionales afin de mieux assister les pays dans le traitement à la racine des maux et lors de la survenance des signes précurseurs » a-t-elle indiqué.

Notons qu’en marge des travaux du sommet extraordinaire, Rose Christiane Ossouka Raponda a été reçue en audience par le Président de la Guinée équatoriale, Téodoro Obiang Nguema Mbasogo à qui, elle a transmis un message personnel de son homologue gabonais, le Président Ali Bongo Ondimba.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top