L’entreprise marocaine Ciment de l’Atlas Cimat veut investir dans le secteur du clinker au Gabon

Le ministre des Mines, Elvis Ossindji, a indiqué à la suite d’une mission de travail tenue le 29 octobre dernier à Casablanca au Maroc que l’entreprise marocaine Ciment de l’Atlas Cimat a l’intention d’investir dans le secteur du clinker au Gabon.

« J’ai effectué une mission de travail au Maroc. À Casablanca, j’ai rencontré les responsables des entreprises Ciment de l’Atlas Cimat, qui nourrit l’ambition d’investir dans la production du clinker […] Au menu de nos échanges, la valorisation des ressources, la RSE [Responsabilité sociale et environnementale], la formation et l’employabilité des jeunes », affirme le ministre des Mines.

En effet, Ciment de l’Atlas Cimat est une société marocaine qui produit et développe des ciments et des bétons prêts à l’emploi. En 2013, cette entreprise a démarré la valorisation des combustibles et matériaux de substitution. Si les négociations entre les deux parties se soldent par un accord, la société viendra retrouver sur le marché gabonais du ciment, une autre société marocaine Cimaf avec laquelle le gouvernement travaille depuis un long moment déjà.

Il nous souviendra que le 13 septembre dernier, les autorités gabonaises et la filiale gabonaise de Ciments de l’Afrique (Cimaf Gabon) ont signé  à Libreville une convention d’investissement pour la construction d’une 3e usine de clinker (matière de base pour faire le ciment) à Mebba dans la province de l’Estuaire. « Cette convention et cet investissement de Cimaf Gabon visent à construire une usine de clinker à Mebba, qui va pouvoir mettre sur le marché national et international plus d’un million de tonnes de ciment par an », avait expliqué Pacôme Moubelet-Boubeya, ministre gabonais de l’Industrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top