Les 384 lauréats de l’ENEF reçoivent leurs parchemins

Située au Cap-Esterias, à une trentaine de kilomètres de Libreville, l’École nationale des eaux et forêt (ENEF) qui forme des cadres hautement qualifiés vient à nouveau de mettre sur le marché de l’emploi 384 diplômés ce 19 juillet courant.

Selon le ministre délégué des Eaux et forêts, Stéphane Bonda, le gouvernement met un accent tout particulier sur la réforme de l’ENEF en la positionnant comme un acteur majeur de la mise en œuvre du pilier Gabon vert du Plan stratégique Gabon émergent. Répartis dans les cycles Bachelor universitaire de technologie (BUT), licence et master après 2 à 3 années de formation ces récipiendaires ont reçu une formation basée sur la rigueur, la discipline militaire et l’engagement.

Selon le président de l’Association des étudiants et stagiaires de l’ENEF, Karlin Diboueda, cette formation fait d’eux des acteurs « incontestables et incontournables » de la valorisation de l’industrie du bois et de la gestion de la conservation de la biodiversité au sein des administrations publiques, parapubliques et privées ainsi que des organisations non gouvernementales (ONG).

« Vous avez devant vous de véritables experts dans les domaines suivants : faune et air protégé, opération forestière et technologie du bois, géomatique forestière et environnementale, science du bois, QHSE (Qualité, hygiène, sécurité, environnement), gestion et conservation de la biodiversité, gestion des ressources forestières et environnementales, aménagement et exploitation durable de nos forêts, sciences aloétiques et conservation des écosystèmes aquatiques », a déroulé Karlin Diboueda.

Notons que ladite promotion est essentiellement composée d’admis répartie comme suit : 179 du parcours BUT, 109 pour les licences dont la majorité sont en activité et 96 des parcours master. Elle se compose aussi de la première sortie du cycle de la formation en continue qui est essentiellement composé des fonctionnaires des départements y compris ceux de l’Agence nationale des parcs nationaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top