Les artistes toujours lésé mais le BUGADA se dote de deux nouveaux véhicules

La nomination de Max-Samuel Oboumadjogo au poste de Ministre Délégué à la Culture avait suscité un espoir chez les artistes. Plusieurs mois après celle-ci, ce dernier tout comme le BUGADA semblent œuvrer pour bien des choses « sauf pour les droits des artistes ».

La promessefaite par le Président de la République aux artistes gabonais, notamment celle de créer un système de perception et de redistribution des droits des artistes gabonais peine visiblement à prendre forme. Une mission confiée des années plutôt au Bureau gabonais des droits d’auteur et qui malgré la nomination de Max-Samuel Oboumadjogo reste toujours lettre morte au grand damne de ces artistes.

Face à cette situation et suite à la récente dotation d’un nouveau matériel didactique et de deux véhicules flambant neuf faites au BUGADA par le ministre de la Culture afin que ladite institution soit en mesure de « booster ses activités » et « mieux gérer les dossiers ». D’aucuns se demandent tout de même si celle-ci sera enfin à la hauteur des ambitions placé en lui par les autorités gabonaises et les artistes.

Au vu de la lenteur avec laquelle les dossiers sont traité au sein de cette entité rien n’est moins sur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top